Les grands mystères de la gestion du cache

J’ai déjà évoqué ici l’importance pour un site de disposer d’un affichage rapide et d’être bien optimisé. Il existe différentes façons d’optimiser son site notamment avec des extensions dédiées à la gestion du cache.

On peut réellement améliorer la performance de son site. GT Metrix m’a permis de mesurer des écarts de C à A si un cache est activé.

Mais plusieurs points vont jouer selon le choix de l’extension dont la possibilité donnée ou non par votre hébergeur de gérer directement cela au niveau des serveurs.

Jusqu’ici je n’utilisais que Lite Speed Cache (voir la très bonne présentation de WP Formation) mais j’ai rencontré des problèmes.

Deux sites très comparables et pourtant des résultats différents

Ce qui m’a étonné, c’est de constater que deux sites utilisant le thème ASTRA PRO ont donné des résultats bien différents avec Lite Speed Cache pourtant configuré de façon quasi similaire.

Je note :

  • que je n’avais pas ces soucis avec d’autres thèmes et qu’il s’agit peut être soit d’un souci engendré avec WordPress 6.0 qui est récent, soit d’un souci engendré par Astra avec Lite Speed Cache … soit peut-être d’autres extensions… On ne sait pas dire qui agit sur qui et « crée du trouble »… Il faut souvent manipuler « extension par extension ».
  • sur le site vincentbreton.fr j’avais rencontré des problèmes d’affichage de menu sur mobile, uniquement sur la page d’accueil, qui n’énervaient que moi mais furent résolus simplement en activant le paramètre « cache mobile » sur Lite Speed Cache
  • sur le site numerilibre le même constat et le même paramétrage ne donnèrent pas le même résultat. Pire encore, en changeant de template (modèle de page) mais toujours avec Astra Pro, j’obtenais des pages complètement en désordre sur tous les navigateurs (à l’exception de Firefox). De quoi s’arracher les cheveux ! La première solution fut de désactiver totalement le plugin Lite Speed Cache mais alors … les performances sous GT Metrix repassaient de A à C… de quoi s’arracher les cheveux si on en possède encore. Cela permettait tout de même de bien cibler le problème au niveau du paramétrage de LiteSpeed Cache en rappelant que cette extension n’a pas été mise à jour depuis plus de 3 mois à l’heure où j’écris.

Des manipulations empiriques et expérimentales à effectuer

Il faut c’est vrai aller manipuler les différentes extensions pour mesurer l’effet des interactions entre elles. J’ai déjà noté des soucis entre JetPack et LiteSpeedCache. Jet Pack est une super extension « couteau suisse » ultra compatible avec WordPress. Mais l’extension m’alertait bêtement à propos d’interruptions de mise en ligne … qui n’existaient pas. J’avais pu échanger à ce sujet avec la très bonne équipe qui anime mon hébergeur 02Switch. Je les cite souvent car ils sont toujours réactifs et aident vraiment à la recherche de solutions.

On se trouve à tester, faire, refaire et selon les machines les mises à jour du cache ne sont pas toujours rapides, on retrouve parfois les vieilles versions et il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Cela suppose patience et attention.

Dans mon cas, avec Numérilibre, impossible de trouver la cause du problème. J’ai bien entendu été voir du côté des paramètres de LiteSpeed Cache, sans succès.

J’ai déjà suggéré que l’on puisse revenir aux réglages par défaut, ça aiderait… mais l’option n’est pas prévue.

X Trem Cache est mon sauveur

En allant regarder dans le CPanel de mon fournisseur préféré, j’ai donc découvert qu’à côté de LiteSpeed Cache on trouve la proposition de Xtreme Cache. La présentation un peu austère peut faire peur au néophyte.

Si on suit bien les informations données et en particulier si on s’assure de bien configurer cette extension pour WordPress c’est en fait simple comme bonjour. On n’est pas tenté d’aller jouer comme avec les réglages complexes de LiteSpeed Cache.

Non seulement j’ai retrouvé un site qui fonctionnait mais le site est passé de C à A dans l’évaluation…

On s’affole, on s’affole mais…

Après la véritable question serait de tester « grandeur nature » avec des usagers… Se rendent-ils compte de la différence selon les configurations – avec ou sans cache, selon l’outil qu’ils utilisent, leur propre débit Internet, le type de navigateur etc. ? Si le thème est léger et la page pas trop lourde, faut-il s’inquiéter outre mesure ?

Les variables sont en tout cas nombreuses et le débutant comme moi, y perd volontiers son latin…