Préparer l’arrivée de la version Ubuntu 22.04 Jammy Jellyfish

Sans être un expert, je fais déjà partie de celles et ceux qui attendent toujours non sans impatience de profiter des améliorations d’une nouvelle mouture d’Ubuntu. C’est d’autant plus vrai que celle-ci, la 22-04 annonce un certain nombre de ruptures et d’évolutions significatives.
Pour être honnête, j’ai déjà installé la version de développement sur une vieille machine. Je pars donc confiant et avec l’envie d’en faire profiter le nouvel ordinateur. Il n’y a pas d’urgence mais la sortie de la versions stable est annoncée pour demain 21 avril 2022 !

L’idée de cet article est de récapituler les points importants avant de passer au changement de version.

Faire un point de situation préalable

Mon ordinateur est actuellement sous Ubuntu 20.04.4 LTS

C’est la seule distribution sur cet ordinateur qui est récent.

Je dispose par ailleurs des dernières versions logicielles, y compris par exemple de Libre Office (c’est à dire la version qui sera proposée avec Ubuntu 22.04).

Ce que je décrirai sera donc une situation relativement simple et différente de celles et ceux qui ont une version plus ancienne d’Ubuntu ou plusieurs distributions sur le même ordinateur.

Anticiper les sauvegardes

Plus on anticipe, plus les choses sont simples :

  1. j’utilise l’application TimeShift qui me permet de procéder à des sauvegardes régulières. Sauvegarder pour revenir si besoin à une image antérieure c’est bien, mais n’aurait pas beaucoup d’intérêt si la nouvelle version vient tout écraser. Il faut donc sauvegarder sur le serveur.
  2. je possède un petit NAS Synology à deux disques synchronisé avec les ordinateurs. J’ai pour habitude d’y enregistrer tous mes fichiers images, sons, textes au fil de l’eau. Je dispose également d’une sauvegarde Nextcloud et CozyDrive pour le dossier administratif. Mes dossiers importants sont donc sauvegardés en local et à distance (3 fois pour ce qui compte).

Si vous n’avez pu anticiper ces opérations de sauvegarde, cela sera un peu plus long. Au passage, j’en profite pour faire un peu de tri et nettoyer ce qui ne mérite pas d’être conservé ou ranger certains dossiers.

C’est un peu comme un déménagement !

nota : si vous avez des applications particulières vous pouvez les lister si besoin pour les installer ensuite si nécessaire

Faire la mise à jour de la distribution actuelle

Ici aussi, il est mieux d’anticiper en vérifiant le paramétrage du gestionnaire de mises à jour.

J’ai choisi de faire des vérifications automatiques chaque jour.

J’ai également demandé à être prévenu dès lors que la nouvelle version d’Ubuntu sera disponible, même si nous verrons qu’il est possible pour les impatients de forcer un peu le destin.

Utiliser le terminal ?

On peut vérifier avec les célèbres lignes de commande.

sudo apt update

  • savoir si des applications ou des paquets doivent être mis à jour
    • c’est le cas ici

sudo apt upgrade

pour procéder aux nouvelles installations

Un peu de nettoyage

  • sudo apt autoremove
  • sudo apt autoclean

Ainsi, on arrive « propre » pour la suite des opérations.

Une connexion de qualité est préférable

Si demain matin je lance le téléchargement de la nouvelle version, je dois m’assurer de disposer d’une bonne connexion :

  • notamment si je procède « en direct » sans passer par la copie d’une image sur une clé USB
  • ici , je dispose d’une connexion via la fibre, je ne suis donc pas trop inquiet.

Réserver un peu de temps et d’attention

Encore une fois, rien n’est urgent et nous serons nombreux à vouloir télécharger sur les serveurs… mais si je m’y mets il faut :

  • réserver un temps dédié car selon la vitesse de la connexion le temps de téléchargement et d’installation peuvent prendre un peu de temps
  • rester à proximité afin de suivre les étapes de l’installation, répondre aux invites des fenêtres et veiller au grain.
    • même s’il y a rarement de gros soucis, il faut parfois regarder et vérifier les choses pour ne pas bloquer bêtement sa machine.

Je vous montrerai comment se passe cette nouvelle installation au fur et à mesure. Je suivrai les procédures proposées soit en démarrant pat l’interface graphique, soit par le terminal si je suis trop impatient !