Le libre ? Impossible à comprendre…

Numérilibre a sollicité le témoignage de ses lectrices et lecteurs déjà utilisateurs du libre via une enquête en ligne. L’idée est d’éclairer celles et ceux qui voudraient suivre leur exemple.

Une première synthèse est parue il y a quelques jours, d’autres témoignages nous parviennent, nous les partageons au fil de l’eau en remerciant celles et ceux qui ont bien voulu apporter leur contribution.

La contribution qui suit se démarque des autres. Elle semble montrer que pour certains « les clés d’entrée » manquent. Il faut pouvoir comprendre la logique de l’outil. Par ailleurs, une première mauvaise expérience peut créer une forme de blocage…

Ce témoignage est à regarder du point de vue des développeurs mais aussi et surtout des accompagnateurs, des médiateurs… Il ne faut pas rester seul si ça bloque !

Au passage notre correspondant évoque Open Office… mais depuis Libre Office fait beaucoup mieux !

Utilisez-vous des logiciels libres ? Lesquels principalement et depuis combien de temps ?

J’ai utilisé pas mal de temps OpenOffice, plusieurs années, abandonné au profit du logiciel d’écriture sur Mac. En temps que dyslexique, l’environnement particulier d’Open Office blesse les yeux et est mois adapté pour traiter et mettre en page des documents importants.

Pour les autres possibilités du libre, j’ai utilisé Jitsi Meet quelques mois pendant le confinement.

Utilisez-vous une distribution Linux ? Laquelle et depuis combien d’années ?

non. impossible d’y comprendre quoi que ce soit

Vous avez effectué ce passage vers le libre

en autodidacte

L’appropriation des logiciels libres a demandé

un temps d’adaptation raisonnable

A ce jour

vous utilisez des logiciels libres et non libres

comment pourriez-vous décrire votre « transition » vers le libre, ce qu’elle a changé pour vous ?

Bah rien de particulier, si ce n’est que c’est plutôt énervant de ne pas en avoir plus de connaissance. Quand tout est à disposition, on cherche, on trouve, ou pas. Par exemple pour le logiciel d’écriture. C’est très bien quand on a rien mais pour faire un document élaboré, ce n’est pas possible (pour moi), la lisibilité de l’environnement comme je l’ai dit plus haut est très limitée. Il faut s’adapter toujours à tout. Pour ce type de matériel c’est faisable, mais quand ça nécessite des connaissances plus pointues c’est inabordable. Pour moi

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui voudrait passer dans l’univers du libre ?

Essaie

D’autres éléments que vous souhaiteriez apporter sur ce sujet ?

Pas grand-chose car je fais partie des gens qui en comprennent le moins

Nom ou pseudo Ding Dong

nota : l’image fait référence à l’extension LireCouleurs qui permet de faciliter la lecture des textes. Elle fonctionne notamment sous Libre Office