Rester soi-même dans son utilisation du libre

Numérilibre a sollicité le témoignage de ses lectrices et lecteurs déjà utilisateurs du libre via une enquête en ligne. L’idée est d’éclairer celles et ceux qui voudraient suivre leur exemple.

Une première synthèse est parue il y a quelques jours, d’autres témoignages nous parviennent, nous les partageons au fil de l’eau en remerciant celles et ceux qui ont bien voulu apporter leur contribution.

Utilisez-vous des logiciels libres ? Lesquels principalement et depuis combien de temps ?

Gimp : 1 fois par semaine (dimanche 1h)

Suite Libreoffice : plusieurs fois par mois

Mozilla Thunderbird : tout les jours (monde perso, pas entreprise)

Utilisez-vous une distribution Linux ? Laquelle et depuis combien d’années ?

Ubuntu : 6 ans

Arch Linux : 3 ans

Vous avez effectué ce passage vers le libre

en autodidacte

L’appropriation des logiciels libres a demandé

un apprentissage long et difficile

A ce jour

vous utilisez des logiciels libres et non libres

Comment pourriez-vous décrire votre « transition » vers le libre, ce qu’elle a changé pour vous ?

Je ne me sens pas particulièrement en « transition » vers le libre. Je suis plutôt conquis par les outils que j’utilise dont certains qui sont libre.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui voudrait passer dans l’univers du libre ?

De rester soi même et d’apprécier les outils qu’ils soient libres ou pas.

De prendre le temps pour lire la documentation des outils libre et de rester curieux.

Flo Pal

Envoyé depuis Numérilibre