Les distributions Linux préférées de nos lecteurs

Numérilibre a lancé une petite enquête qui n’a pas de valeur scientifique ni même de sondage mais plutôt de témoignage.

Cette enquête s’adressait à celles et ceux qui sont passés au « libre ».

Elle pourra aider celles et ceux qui hésitent encore dans leurs choix.

Elle présente en creux les pratiques et le portrait de celles et ceux qui utilisent les logiciels et applications libres.

Un peu plus d’une vingtaine de personnes que nous remercions ont pris le temps de répondre à l’enquête. Nous en ferons synthèse « question par question ».

Le choix quasi unanime d’une distribution sous Linux

À l’exception d’une seule personne, toutes celles et ceux qui nous ont répondu ont fait le choix d’installer une distribution libre.

On notera toutefois qu’un certain nombre de nos lecteurs utilisent Windows et plus rarement Apple dans leur univers professionnel. Cette utilisation de Windows dans le milieu professionnel parait le plus souvent imposée.

Sans que l’enquête permette d’estimer véritablement les chiffres, plusieurs personnes conjuguent utilisation d’une distribution libre et d’une distribution sous Windows à domicile.

Ce serait à creuser, mais personne n’a évoqué le fait d’être équipé d’une distribution Apple et d’une distribution Linux. On peut faire l’hypothèse que les utilisateurs de Mac sont « captifs » de l’écosystème Apple.

Plusieurs distributions Linux pour un seul usager

Si certaines distributions (voir plus bas) sont plébiscitées, on notera toutefois deux points saillants :

  • un utilisateur de Linux peut très bien selon ses besoins faire appel dans le même temps à une, deux ou trois distributions différentes
    • selon les machines et notamment leur « ancienneté »
    • selon les membres de la famille ou du groupe parfois professionnel
  • un utilisateur de Linux peut avoir commencé avec une distribution X pour ensuite aller en essayer une autre.

On dira dans le portrait en creux de l’utilisateur Linux, qu’il témoigne du souci de chercher ce qui répond à ses besoins, mais aussi une certaine curiosité, une agilité. Tout en se refusant à l’obsolescence programmée des machines ou des logiciels, le « linuxien » est en veille, cherche, adapte. Nous reviendrons plus loin sur le fait que le choix du libre est très souvent corrélé à un choix de valeurs (je n’entends pas d’utilisateur des outils Microsoft dire qu’il choisit l’OS de Bill Gates pour des raisons éthiques ou de valeurs au sens large même si de fait cela a un impact).

Il est très probable et les premières expériences personnelles le montrent, que chacun adapte sa distribution de façon très personnelle parfois très développée. Cet individualisme apparent est toutefois conjugué à des échanges avec divers groupes, forums, communautés qui influencent certainement les choix et les évolutions. C’est un modèle original qui conjugue individualisme, liberté et coopération…

Une certaine fidélité et longévité

Ce serait à creuser mais personne ne nous a dit avoir abandonné le libre pour revenir vers Windows.

Plusieurs de nos lecteurs ayant répondu à l’enquête disent utiliser une distribution Linux depuis 15, 10, 8 ans. Certains ne se souviennent pas toujours.

Cette longévité est à relier le plus souvent aux machines. Les personnes ayant répondu à l’enquête ont souvent évoqué le fait de travailler sur des machines datant de plusieurs années (2006, 2007…).

Les distributions citées.

Cela n’a pas valeur scientifique mais voici les distributions dans l’ordre de « citation » dans le questionnaire d’enquête. Certains peuvent en utiliser simultanément, d’autres sont passés de l’une à l’autre, le questionnaire ne permettait pas d’être fin à ce sujet.

Le tableau suivant vous donne la distribution dans l’ordre de fréquence et le lien de chargement ou de présentation si possible.

UBUNTU, DEBIAN et LINUX MINT sont cités par environ un tiers des contributeurs.

nota : les liens sont à vérifier en terme de validité en particulier des images ISO. Si vous avez des liens meilleurs, n’hésitez pas à les partager

DISTRIBUTION (dans l’ordre des fréquences de citation)lien vers site officiel
UBUNTU https://www.ubuntu-fr.org/
DEBIAN https://www.debian.org/
LINUX MINT https://linuxmint.com/
RASBIANhttps://www.raspberrypi.com/software/
POP OShttps://pop.system76.com/
SPARKYLINUXhttps://sparkylinux.org/
OPENSUSEhttps://www.suse.com/products/
PROXMOXhttps://www.proxmox.com/en/
MANDRIVAhttps://www.openmandriva.org/
FEDORAhttps://fedoramagazine.org/announcing-fedora-35/
MAGEIAhttps://www.mageia.org/fr/
MANJAROhttps://manjaro.org/
RED HAT 7.3https://fr.techtribune.net/linux/comment-telecharger-et-installer-rhel-8-gratuitement/528/
DAPPER DRAKE (Un Ubuntu déjà ancien?)https://doc.ubuntu-fr.org/dapper

à titre personnel j’utilise la dernière version de Linux Mint et la dernière version d’UBUNTU en développement (Ubuntu 22.04 Jammy Jellyfish). Linux Mint depuis quelques mois et UBUNTU depuis 2015.

à suivre !