Ça y est ! Je quitte Facebook !

L’un des objectifs principaux du site Numérilibre est de se libérer des géants du Web.

Dans plusieurs articles présentés ici, nous avons démontré que Facebook pose problème d’abord parce que c’est un « ami qui noublie jamais rien » jusqu’au moindre clic.

Son algorithme est très intrusif. J’ai tenté de « reprendre la main » notamment en supprimant régulièrement les données, photos etc. partagées sur ce réseau. Vous pouvez retrouver les différents articles consacrés à ce sujet dans la rubrique consacrée aux réseaux sociaux.

Ajoutons la publicité omniprésente y compris pour des messages qui relèvent plutôt de l’arnaque que du commerce et la façon dont complotistes et autres fous furieux de l’extrême droite viennent tout polluer pour trouver de nouveaux arguments à ne pas vouloir continuer à perdre ce temps sur ce réseau.

La décision est donc prise et je quitte Facebook demain samedi 22 janvier 2022 !

Des précautions à prendre avant de partir.

En général nous disposons de Facebook sur notre téléphone via l’application dédiée et d’un accès via notre ordinateur.

Sur le smartphone, l’application qui ne se prive pas de nous pister si nous ne prenons pas garde aux paramètres, est par ailleurs celle qui prend le plus de place. Il est notoire que son fonctionnement en arrière plan consomme pas mal la batterie de votre appareil. Mais n’oubliez pas de supprimer le compte avant l’application sinon, vous ne supprimez rien !

Prévenir vos amis

Ceux qui ont un nombre conséquent d’amis qui ne sont parfois que de vagues connaissances savent bien que nos interactions sont limitées à un petit groupe.

Ceux qui tiennent à vous saurons vous retrouver. Vous pouvez dans un message d’information préciser comment le faire.

Téléchargez vos données personnelles

Faites le plutôt sur l’ordinateur. Selon leur nombre et la quantité de données, cela pourra demander un peu de temps.

Voir ici comment télécharger après avoir commandé son archive.

Supprimer les informations personnelles du profil et votre téléphone

Inutile de laisser des informations privées même si vous allez ensuite supprimer le compte. Facebook connu pour des fuites de données, risquerait de les divulguer.

Supprimer ses publications ?

Vous pouvez choisir également de supprimer après téléchargement de vos données, vos photos, articles, commentaires…

Il faut aller dans l’historique, placer les éléments dans la corbeille puis vider celle-ci. C’est parfois assez long. Votre mot de passe vous sera demandé.

Vérifier les applications liées et changer si besoin leurs paramètres de connexion

Nous avons déjà déconseillé de vous inscrire à une application via votre compte Facebook. En effet, en faisant cela vous risquez de ne pas protéger par exemple la confidentialité de votre identité. Les applications vont croiser les données entre elles.

Si malgré tout vous l’avez fait, prenez garde ! En supprimant Facebook, vous ne permettrez plus de vous connecter à ces applications tierces. Selon les applications, en vous y rendant avant la suppression de Facebook, vous pourrez changer les paramètres de connexion.

La suppression proprement dite

La procédure présentée par Facebook : https://www.facebook.com/help/224562897555674

Sur le site BDM

Sur le site Comment ça marche ?

Sur le site Meilleure Innovation

10 conseils à prendre en compte sur le site de François Charron.

Et après ?

Sans se piéger avec des activités chronophages on peut se tourner vers des réseaux alternatifs comme Diaspora ou Mastodon. On peut soi même créer pour ses amis ou sa familles ou les lecteurs d’un site, un réseau social alternatif.

J’aimerais bien également renouer avec… la correspondance épistolaire dont j’ai vraiment la nostalgie !

Et vous ? Avez-vous déjà rompu avec Facebook ou envisagez-vous de le faire ?

  • n’hésitez pas à commenter plus bas !