Le décodeur TV dans le réseau domestique

La plupart des offres Internet proposent aujourd’hui un décodeur TV (voire 2) connecté à la box. Nous proposons ici quelques usages prenant en compte le réseau domestique sachant que selon les fournisseurs les offres peuvent différer quelque peu.

Choisir son type de connexion

Avec l’ADSL, en particulier si les débits sont faibles ou irréguliers, il peut être judicieux de « soulager » l’utilisation du flux numérique en prenant appui sur le réseau aérien de la TNT. Soit votre câble d’antenne classique est relié au téléviseur, soit au décodeur lequel lors de la programmation des chaînes « fera le tri » entre les chaînes en provenance du flux de la box et celles de la TNT par antenne extérieure. Cette solution peut toutefois poser des soucis de réception selon les conditions locales.

Classiquement le décodeur TV peut :

a) être relié par un câble Éthernet pas trop long et de norme récente (plutôt C7) en évitant que box et et décodeur ne se touchent ou chevauchent ou de partager la même prise électrique (risques d’interférence)

b) en utilisant une prise CPL si les conditions sont réunies (circuit)

c) par Wi-Fi : une box récente pas trop éloignée permet d’appairer facilement le décodeur à la box (touche WPS). En cas de coupure électrique, il arrive qu’il soit nécessaire de refaire l’opération. Les dernières box équilibrent bien la stabilité du débit.

En principe votre décodeur permet de se relier au téléviseur par une prise HDMI ou à un home cinéma. Avec la fibre qui propose un haut débit de qualité, un téléviseur récent donnera de meilleurs résultats…

On peut bien entendu préférer un vidéoprojecteur à la télévision.

Télécommande

Une télécommande est fournie avec le décodeur mais très souvent le fournisseur vous proposera une application pour smartphone ou tablette.
Par exemple Orange TV permet de commander le décodeur, la lecture de la télévision sur le smartphone ou la clé TV (qui permet de voir un programme sur un deuxième téléviseur.) Une offre comme celle d’Orange permet de voir la télévision sur les différents écrans de la maison (tablette, ordinateur… ).

La télécommande du smartphone peut agir assez loin dans la maison (grand jeu des adolescents, changer le programme que vous regardez à distance et parfois cela fonctionne aussi depuis la rue sur la TV du voisin… ). A vous de voir si vous leur donnez l’accès ou pas…

Des usages intéressants

Si les ordinateurs sont connectés et reliés en réseau avec la box, il est possible de lire les médias des ordinateurs sur la TV (il faut accepter le partage sur les ordinateurs concernés et si besoin restreindre dossier par dossier ). Mais si l’ordinateur est éteint, vous n’accéderez évidemment pas aux fichiers. Il en va de même pour la mini chaîne.

Plus intéressant encore, on peut lire les médias partagés sur le serveur : musique, films, diaporamas, photos etc. Le serveur est connecté en permanence. Le mieux est qu’il soit lui connecté en Éthernet ou CPL si vous voulez un bon débit.

On voit ici que via l’écran TV relié au décodeur, il est possible d’accéder au serveur comme à la mini-chaîne : cela permet de voir les images en grand format sur l’écran (dont les vidéos en profitant du home cinéma) ou par exemple d’écouter radio, disques, cédéroms diffusés par la mini-chaîne située pourtant à un autre étage.

Selon les besoins de chacun, il faudra veiller aux autorisations et restrictions apportées à la lecture de ces fichiers médias si vous ne voulez pas que cousin Albert découvre que vous êtes partis en Grèce sans l’inviter… C’est au niveau du serveur qu’il convient dossier par dossier de vérifier ce que vous acceptez de partager…

Bien entendu les décodeurs permettent la lecture en différé, l’enregistrement de programmes selon la capacité du décodeur et d’accéder aux différentes offres de votre fournisseur. Le Replay est une façon intéressante de voir des programmes à sa guise.

Point de vigilance : certains abonnements payants sont possibles par simple « clic » successifs sur la télécommande. Éviter donc qu’un enfant vous abonne à des « bouquets  » qui pourraient être onéreux… Il est en général possible d’exiger un code d’accès pour la télécommande.